Cahier des charges pour accueillir un stage

 

Le projet d’accueil sera étudié et validé sur présentation d’un dossier d’informations répondant aux éléments suivants :

- s’assurer de la participation d’un public local conséquent, avec un minimum de dix personnes d’au moins quatre asce différentes, avec deux personnes maximum par asce suivant les disponibilités (pré-liste éventuellement).

- salle suffisamment grande pour accueillir une vingtaine de personnes, aérée, claire, avec ouvertures extérieures (pas de pièce aveugle), équipée paper-board, vidéo-projecteur ou tout au moins un écran de projection (pour tous stages), et WIFI (DDRA) (joindre deux photos).

- la salle doit être intégralement mise à la disposition pour toute la durée du stage afin d’éviter ainsi tout déménagement pour toute autre activité.

- les pauses, une par demi-journée de stage. L’asce ou l’urasce a toute liberté pour abonder ou pas au niveau de l’accueil. Les dépenses engagées seront remboursées par la Fnasce, sur présentation de justificatifs et à hauteur de 1 € par pause et par participant (stagiaires et formateurs).

- restaurant (ou cantine) et hôtel à proximité du lieu de formation, pratiquant des prix correspondant aux barèmes de remboursement de l’administration (liste, tarif et démarches effectuées).

- le tout proche d’une gare SNCF ou facilement accessible en transports en commun. Si ce n’est pas le cas, prévoir l’acheminement des stagiaires et formateurs.