Neuf parfaits étrangers

publié le 15 septembre 2020
  • Par Liane MORIARTY
Neuf personnages en quête de moteur.
 
Pour des raisons familiales, conjugales ou professionnelles, ou parce qu’ils ne savent plus quoi faire de leur vie, tous ont cherché, sur Google, la solution à leur problème en tapant « repartir à zéro », « cure de désintox » ou « spa cinq étoiles ».
 
Tous ont eu le coup de foudre pour l’adorable villa de style colonial, perdue dans le busch australien, où l’on se fait fort de remonter le moral à coups de smoothies verdâtres, de séances de yoga et de désintoxication électronique (les portables n’y sont pas tolérés, et il n’y a pas de communication avec l’extérieur).
 
Cà s’appelle « Tranquillum House », et cela ressemble à l’hôtel de « Shining », en moins terrifiant. Encore que les neuf clients qui viennent d’y prendre leurs quartiers ne vont pas tarder à regretter d’avoir fait le voyage.
 
En somme, « tranquillum House » risque fort de se révéler encore plus tranquillum qu’ils ne l’imaginaient.